Les serveurs de chez Orange sont toujours inaccessibles.
Vous pouvez avoir des problèmes d'envoi de mail et/ou de télétransmission.

Retour au Cabinet : comment gérer l'agenda ?

JYVA
dimanche 5 avril 2020 11:11:47
Bonjour à tous,

Actuellement, nous annulons tous les rendez vous, que nous devrons reporter dès qu'une date de reprise autorisée nous aura été communiquée.

Comment pourrons-nous faire pour ajouter des rendez vous sur des journées déjà complètes en rendez vous que nous ne voulons pas supprimer ? (càd : si reprise le Lundi 27 avril, rdv déjà fixés ce jour-là, je souhaite recevoir mes patients du lundi 16 mars et faire un copier-coller de ma journée du 16 mars sur le 27 avril -sans pour autant perdre la trace des rdv programmés du 27 avril... pour pouvoir les copier sur une autre journée).

A votre avis, est-ce possible d'avoir accès à un 2e agenda (comme on peut avoir lorsqu'un collaborateur travaille dans le cabinet) ?

Merci d'avance pour vos idées !

Claudie
dcanevet
dimanche 5 avril 2020 11:20:20
Bonjour,
Le problème, c'est que vous avez déjà un agenda rempli sur avril-mai.
Avoir un second agenda ne va pas vous libérer des créneaux !
Si c'est pour une question de facilité de report : ne touchez à rien et attendez les mises à jour.
Pour l'instant, on vous en dit pas plus...
DC
Tousensemble
dimanche 5 avril 2020 17:44:15
Bonjour,
Pour une question d'organisation, le mieux est d'annuler l'ensemble des patients de mai juin juillet et de repartir sur des bases neuves, c'est beaucoup plus simple.
Dans tous les cas, une reprise avant juin reste très utopique
JYVA
lundi 6 avril 2020 12:00:34
dcanevet Bonjour !
Avoir un second agenda me permettrait de ne pas chevaucher les rdv annulés et les nouveaux rdv , c'est la raison pour laquelle je pensais pouvoir utiliser temporairement (sur un trimestre par exemple) ce 2e agenda.
Maintenant, j'ai comme l'impression qu'on va nous proposer autre chose !?!
Autre question : serait il possible de faire un copier-coller de toute une journée (par exemple le lundi 16 mars sur le lundi 25 mai) sans avoir à sélectionner chaque patient du 16 mars (soit 20 personnes ...) ?
Merci d'avance !
Claudie
riemer
lundi 6 avril 2020 14:37:29
Bonjour à tous, une question de bon sens à mon avis.
Comme le dit "Tousensemble", une sortie de confinement avant Juin est totalement utopique étant donné qu'il n'y a pas de tests PCR généralisés, pas de masques FFP2, en gros, pas de matériel EPI afin de soigner en toute sécurité.
Il est évident qu'à la sortie du confinement, les cabinets dentaires seront dans les derniers à être autorisés à ouvrir dans ce contexte, donc personnellement, je tablerai plutôt sur Septembre en étant malheureusement réaliste.
Lorsque ce sera le cas, il faut prendre en compte plusieurs critères, que l'on ne veut pas admettre, mais qui seront effectifs :
- L'économie se sera écroulée et les gens "normaux" n'auront plus de sous, donc, implants, prothèses, vous oubliez
- Il n'y aura que des soins "d'urgence" à pas cher pour relancer les cabinets
- Il est donc plus simple (ce que nous avons fait) d'annuler TOUS les rdvs et à la sortie, ce sera comme ouvrir un nouveau cabinet sans aucun rdv, ce sera plus réaliste

Pour moi, ceux qui pensent qu'il suffira de reporter des rdvs sont dans le déni de ce qui se passe. Je suis de nature optimiste, mais je suis surtout réaliste et pragmatique. Je ne sais pas comment cela se passe en Métropole, mais ici, en Guadeloupe, dès que le mot "déconfinement" a été sorti par le Gouvernement, les gens l'ont pris au mot et sont sortis. Bilan, il faut s'attendre à une hécatombe d'ici 3 semaines et tout le travail de confinement respecté par une majorité de personnes (heureusement) a été mis à la poubelle.

Petite question : Suis-je le seul à penser cela ?
robrub
lundi 6 avril 2020 15:17:54
Il ne faut pas oublier que depuis plus de 30 ans (en ce qui me concerne), on bosse sans FFP2, sans EPI etc. Ce virus n'est pas plus méchant que tous ce qui se passe dans les cabinets (à part sa viralité car c'est un premier contact donc pas "d'immunité de troupeau"). Je ne vois pas l’intérêt de tout transformer et travailler en protection "hazmat". Encore moins si on a les anticorps pour le virus et une grosse partie de la population les a aussi.
Personne ne pourra ni voudra prolonger le confinement. Ils auront plus tendance à libérer les gens plus tôt que plus tard (car ils pensent à l'économie qu'a la santé)
LABOUR
lundi 6 avril 2020 16:02:37
je réponds surtout a Riemer..
tu n'es pas le seul à penser cela..
à nous de faire de lobbing pour avoir le matériel pour travailler sans risque ( FFP2 et surblouse..)
apres tout les éboueurs ont réussi à avoir 4 masques par jours de travail....
et ne pas trop communiquer sur les risque pour ne pas effrayer la population ( mais ne pas mentir non plus .)
nous travaillerons sur des longs RDV , avec plus de désinfection ( accueil, portes..)
car si nous attendons plus nous serons face à un soucis de santé publique également ( céllulite, phlegmon..) et c'est sur cela qu'il faut communiquer, nous sommes avant tout des soignants... ( j'ai assuré la garde hier , et je j'ai vu les débuts de complications des pulpotomies réalisées il y a trois semaines..)
syndiquez vous, écrivez à vos députés... et restons optimistes.. ( au moins nous avons un super logiciel !!)
riemer
lundi 6 avril 2020 17:42:04
@Robby, je suis surpris de lire ce que tu as écris. Ce virus N'EST PAS UNE GRIPPE et les anticorps "classiques" sont inefficaces dans son cas. Il sera OBLIGATOIRE de travailler dans des conditions STRICTES comme l'explique très bien @LABOUR. Plus rien ne sera comme "avant", il faut être réaliste. Il n'y a qu'à voir comment cela se passe en Asie depuis déjà longtemps (l'utilisation des masques pour la pollution et maintenant pour le COVID). Il faudra combien de morts pour que tout un chacun réalise ce qu'il se passe ? Il ne faut pas être dans le DENI, les morts se chiffreront par millions, et non plus par milliers. Car les confinements et les règles élémentaires de protection ne sont pas respectées. Il n'y a qu'à voir les vidéos des ABRUTIS se baladant partout (ici aussi en Guadeloupe) ce week-end. La race humaine est stupide et a la mémoire d'un poisson rouge. J'aimerais me tromper, mais je ne pense pas malheureusement que ce sera le cas
JYVA
mardi 7 avril 2020 11:09:04
A riemer : merci pour vos commentaires, ça fait avancer le schmilblick !!!
mais ça ne fait pas avancer la discussion sur le "Retour au cabinet : Comment gérer l'agenda", qui est le sujet initial.
Aux autres qui auraient des idées intéressantes sur le sujet de la discussion initiale, merci !
robrub
mardi 7 avril 2020 11:48:48
Comment pourrons-nous faire pour ajouter des rendez vous sur des journées déjà complètes en rendez vous que nous ne voulons pas supprimer ?
Ce n'est pas LA solution mais une idée de solution. Ce n'est pas automatique mais cela permettra de faire ce que vous souhaitez faire.
Créez une 2ème salle de soins, "Nous allons utiliser "SALLE2" comme dénomination. SALLE1 contenant vos journées de RDV actuelles.
Au fur et à mesure que l'assistante appelle les patients (par ex les RDV du 14/4) pour leur proposer (par ex le 27/4), elle va modifier le RDV du 14/4, changer la date et l'heure AINSI QUE la salle du RDV du 14/4. Le RDV va passer du 14/4 à 9 salle 1 eu 27/4 10h salle 2.
Sur l'agenda du 27/4, vous allez avoir 2 salles: SALLE1 seront les anciens RDV (qu'il faudra déplacer) et SALLE2 vos RDV réelles, patients à soigner. A un moment, in n'y aura plus de patients dans la SALLE1 et ils seront tous dans la SALLE2 et le boulot de déplacement sera terminé.

Es-ce claire comme logique ?

Robby



1 modification(s), le 07/04/20 11:50 par robrub.
JYVA
mardi 7 avril 2020 12:00:20
Merci beaucoup robrub !
C'est peut être ça la meilleure solution !
Je teste et je reviens pour vous dire ce qu'il en est (je suis très optimiste !)
Bonne journée !
Claudie